Introduction

La lecture est un de mes loisirs préféré, et afin de le partager, d' abord avec ma fille, puis pourquoi pas avec vous, j' ai crée "Les lectures de Joëlle".
Mais j' aime aussi aller au cinéma (trop peu à mon goût), au théâtre (si rare!).
J'aime faire avec mon mari de grandes promenades dans la nature mais aussi visiter les villes.
Découvrir les musées, et au rythme de nos pas les rues, les façades des maisons et leur histoire, l' histoire des gens qui y vécurent et parfois y vivent encore.
Et comme j' aime aussi écrire... Je viendrai ici partager mes émotions, mes "échappées" du quotidien avec vous.

vendredi 6 juillet 2018

Le musée Fabre : Exposition PICASSO

 Cette année du 15 juin au 23 septembre 2018,
le musée Fabre Montpelier expose 
Pablo Ruiz Picasso, 
(Malaga le 25 octobre 1881 — Mougins 8 avril 1973)


"La peinture est plus forte que moi
elle me fait faire ce qu'elle veut" 

écrivait Pablo Picasso le 27 mars 1963.







Arlequin Musicien, 1924. 
Huile sur toile — National Gallery of Art, Washington,


Femme lançant une pierre,  8 mars 1931.
Huile sur toile — Musée national Picasso, Paris









Picasso excelle dans bien des domaines, 
collages, sculptures, sanguines…

L'exposition permet de voir un large aperçu de l'oeuvre du maitre à travers le temps, 
son évolution et les différentes formes d'art dans lesquelles il excelle!



"Il m’a fallu quatre ans pour peindre comme Raphaël, 
mais toute une vie pour peindre comme un enfant."




Très moderne aussi et en accord avec son époque 
Picasso aime se laisser filmer alors qu'il crée une oeuvre.
C'est grâce à Henri-Georges Clouzot que nous le voyons évoluer.
Il nous offre une toile, peu à peu sous nos yeux, et sans pudeur Picasso se livre. 

J'aime Picasso, et cette année j'ai été particulièrement gâtée… 

"Vois-tu, il ne me fait rien, je n'arrive pas à entrer dans son monde, il me laisse indifférent!
Alors que Dali m'emballe, les éléphants, et leurs jambes si fines… La canne qu'on retrouve dans son oeuvre… le monde de Dali me captive!" Ainsi s'exprime mon mari! je le sais qu'il n'aime pas Picasso… alors que j'adhère aussi au monde de Dali!

Par ces journées où la chaleur nous assomme, il est bon de se retrouver dans les salles climatisées d'un musée… Il y en a un certainement pas loin de chez vous!

vendredi 1 juin 2018

Chute!

Le marais poitevin, 5 avril 2016

En mai 2017 on découvrait chez moi un cancer. (ICI)

Mes enfants, petits-enfants, mon mari le savaient… Je me battrai!
J'étais convaincue que ma maladie avait était découverte suffisamment tôt 
et que les traitements seraient efficaces!
Pourtant autour de moi, beaucoup de personnes étaient catastrophées, 
trop d'affection sans doute…
"Mais ils me voient déjà morte? Je sais que je vais guérir!"

Mais quand même si je réchappe de ce mal, 
je serai invincible, je m'achèterai un vélo et je ferai des folies!


Il est pas beau mon vélo!
Plus qu'à guérir!

C'était un lundi de mai, un beau lundi de Pentecôte…
En fait, non, il ne faisait pas vraiment beau, mais un temps idéal pour une sortie à vélo…
Je propose: "Et si nous faisions une petite promenade à bicyclette? Le temps me parait idéal, on prend les kways en cas de pluie".
Et mon mari, toujours dispo pour une course à vélo me dit simplement "Tu ne mets pas un casque? Tu sais qu'on n'en manque pas!"
" Ça ne va pas non, on va juste faire une promenade! Tu le mets toi le casque quand tu vas acheter le pain?" 

Et nous pédalons… heureux et libres… Je suis scrupuleusement les conseils de mon homme, c'est la première fois que j'utilise un vélo électrique, et surtout, c'est ma première sortie "sportive" depuis ma rémission.
Quand mon mari, environ sept kilomètres plus loin me dit "On va s'arrêter ici!!
J'ai plongé sans réfléchir, la tête le première…
Et dans mon cerveau, à la vitesse grand V se précipitent tout une suite de pensées…

"Zut, je n'ai pas mon casque… Ma fille va me tuer… Je vais me faire mal… Quel exemple pour mes petits-enfants… "
Et cette tête qui rebondit sur le sol, comme un ballon… et ce sang qui coule… J'ai l'impression que tout mon sang sort par ma tête…Je n'ose pas bouger et pourtant à part le sang…et les mauvaises pensées… le choc violent je n'ai pas la tête qui tourne, je ne vois pas les fameuses trente six chandelles… et si je vois trouble, c'est juste que l'oeil s'est rempli du sang qui coule de l'arcade sourcilière.
Mon mari bien sûr est très vite à mes cotés…et alors que je pensais que nous étions seuls, surgissent autour de nous un groupe de jeunes ados et leur accompagnatrice qui a dégainé avant même que je dise ouf…
-De la gaze -un flacon de bétadine -un tampon pour compresser la plaie -du sucre en poudre…Plaie si petite qu'elle n'aura pas besoin de point de suture. Et en prime la dame a chargé nos deux vélos dans sa voiture, et nous a ramené chez nous!
Madame, je n'ai pas eu le réflexe de vous demander votre nom, vous avez refusé qu'on vous dédommage, vous ne me lirez surement pas, mais je vous remercie de tout mon coeur!
J'ai quand même eu un bel oeil au beurre noir… et onze jours plus tard, s'il est encore marqué, j'arrive à bien l'atténuer grâce au fond de teint et anti-cernes.
Mon homme: "Et aussi pourquoi tu m'as dit que tu savais faire du vélo! — Tu n'appelles pas ta fille pour lui parler de ta sortie?"  (Je trouve que son humour, c'est pas toujours top!)

Mais quand même si je réchappe de ce mal, 
je serai invincible, je m'achèterai un vélo et je ferai des folies!

Sauf que ma phrase complète c'était

"Mais quand même si je réchappe de ce mal, 
je serai invincible, je m'achèterai un vélo, 
je ferai un saut en parachute!"

Alors je me pose cette question…
Si à ma première sortie à vélo, je chute…
Que va-t-il se passer lors de mon saut en parachute???

samedi 19 mai 2018

Les carrières de lumières — PICASSO


Quel bonheur que de retrouver les carrières de lumières!
Cette année, Picasso mais aussi 

Les maîtres espagnols
Goya, Rusinol, Zuloaga et Sorolla!







PICASSO!






Au delà du caractère très particulier du lieu, 
au delà d'une musique envoutante et moderne
(Les Beatles, Simon et Garfunkel…etc.)

Une émotion intense m'a envahie!
J'ai été happée, des larmes plein les yeux! 
Les tableaux se dessinent sous nos yeux 
comme si le maître lui-mème les réalisaient devant nous!


J'ai vu des oiseaux s'envoler et des ballons danser!
Le sol est devenu mouvant
et dans mon coeur un trop plein de bonheur!

























 


Je pense que Picasso aurait apprécié cette mise en scène, cette mise en musique…
J'ai vraiment été séduite par ce spectacle!
J'y retournerai cet été accompagnée de ma famille!
Une mention toute particulière à mon photographe 
qui cette année a raté une seule photo :
!La mienne!… Mais je ne suis pas une oeuvre d'art!!!